jeudi 1 mai 2008

Chauffeur de choc(olat)

Mardi soir 29 avril 2008, Speaker society.
Après trois speechs dont un que j'ai l'honneur d'évaluer, la pause biscuits. Jingmei Xie (on peut aussi l'appeler May si on veut) passe entre les rangs avec une petite boîte vide de thé au gingembre. Elle récolte des pièces de 50 pence contre un ticket. Le ticket de la surprise magique. Il y a ça de temps en temps à la society. Je n'y participe jamais.
Mais ce soir là, j'ai 1 livre dans la poche, alors autant jouer. Je suis le numéro 6. A la fin de la réunion, la tension monte. De la sueur perle à mon front. J'affiche un sourire en apparence détachée, pour tromper l'ennemi.
Mais qui va recevoir la surprise magique ? Mais qu'est ce que la surprise magique ?
Leo tire au sort un numéro. Le 9. Zut.
Tout ça pour rien.
...
Quand soudain : Mais noooon Leo, c'est le 6 !!
Je suis la grande gagnante !!

Et on me remet un TOBLERONE GEANT. YIPIIII

Ah mais flûte, je n'aime pas le Toblerone. Allez savoir pourquoi, le nougat dans ce chocolat, ça passe pas, un hic, un problème relationnel. Cela dit, j'en mange quand même, parce que ça reste du chocolat. Mais... je me dis que je l'offrirai le lendemain à Magalie puisque c'est son anniversaire.
21h30, après 20 minutes d'attente sous la pluie battante, nous grimpons dans le bus.
Re-surprise magique : c'est John ! John, c'est le meilleur chauffeur de bus. D'ailleurs, il ne s'appelle peut-être même pas John mais comprenez qu'un héros sans nom dans un article de blog, ça ne passe pas. John est le seul, l'unique, le meilleur chauffeur de bus de la ville de Coventry. Quand John n'est pas au volant, vous pouvez arriver devant les portes du bus au moment où elles se sont fermées (après avoir couru 400m) et voir que le chauffeur vous voit, vous attendrez le suivant, 20 minutes plus tard, car on n'ouvre pas les portes une fois qu'elles sont fermées, la rigidité, c'est plus drôle. Quand John n'est pas au volant, le chauffeur a un regard désagréable et semble vouloir tuer tous les passants.
Mais quand John est là...
Alors il vous salue d'un joyeux "hiya" à votre entrée dans le bus et affiche un sourire éclatant; il roule à une allure normale et rassurante; et surtout, en quittant le bus, lorsque vous remerciez, il REPOND d'un enjoué "See you later!"
Vous êtes sur le trottoir, et vous souriez. C'est l'effet John: quitter le bus heureux même s'il pleut, même si le mémoire, même si les colocs.
Alors ce mardi, après la society, on s'est dit avec Marie et Béné que ce serait gentil de lui dire qu'on l'aimait bien, John. Et en sortant du bus, on lui a avoué qu'il était le "nicest bus driver ever". Et là, SURPRISE MAGIQUE, je lui ai offert mon Toblerone.

John, je ne sais pas comment il l'a pris. J'espère qu'il n'a pas cru qu'on se moquait de lui parce que c'était sincère, mais qu'on a dû descendre très vite tellement il y avait de monde. Peut-être qu'il a une femme et des marmots et que ce soir là, après sa journée de travail, il a pu leur offrir du chocolat.

John est un chauffeur de choc.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Yyyes ! comme on dit chez toi. Voilà-t-y pas que je viens faire un tour histoire de voir des tofs d'Anthruster, et voilà-t-y pas qu'il y en a, et même un article sur John avec du chocolat. Béatitude.
Qué "society" ?
Bise et beaucoup d'encouragements pour ton mémoire de folle.
Is.

chloe a dit…

hé bien encore une fois, devant l'écran, je me marre!!

Trop bien écrit :)